soulever


soulever
Soulever. v. act. Elever quelque chose de lourd, & ne le lever guere haut. Ce fardeau est si pesant qu'à peine le peut-on soulever. soulevez-vous un peu. soulevez la teste.
Il signifie aussi, Elever en prenant par dessous. Quand la marée vient elle souleve les navires qui sont sur la vase.
Il signifie aussi, Emouvoir, agiter. La tempeste souleve les flots.
On dit, que Le coeur souleve à quelqu'un, pour
dire, qu'il a mal au coeur, qu'il a envie de vomir. Et en ce sens il est neutre. Le coeur me souleve. cela me fait soulever le coeur.
Il sig. fig. à l'actif, Revolter, exciter à la sedition. Il souleva le peuple, souleva la province contre le Gouverneur.
En ce sens il est aussi n. p. Le peuple se souleva. c'est luy qui l'a fait soulever. l'armée s'est soulevée contre son General. tout ce quartier se souleva contre luy. ils se sont soulevez contre le tyran.
On dit figur. que Les sens se soulevent contre la raison.
Il signifie encore fig. dans l'actif. Emouvoir l'indignation. Son insolence a soulevé toute la compagnie contre luy. sa proposition a soulevé tout le monde.
On dit aussi dans le n. p. qu'Une proposition a fait soulever tous les esprits, pour dire, qu'Elle y a excité de l'indignation.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • soulever — [ sul(ə)ve ] v. tr. <conjug. : 5> • XIIIe; soslevar 980; de sous et lever, d apr. lat. sublevare 1 ♦ Lever à une faible hauteur. « Le fardeau que nous soulevons avec peine » (Bernanos). « Elle souleva doucement [...] le couvercle de la… …   Encyclopédie Universelle

  • soulever — (sou le vé. La syllabe le prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette ; je soulève, je soulèverai) v. a. 1°   Lever quelque chose de lourd à une petite hauteur. Soulever un fardeau. •   Il soulevait encor sa main appesantie, RAC.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOULEVER — v. a. Élever quelque chose de lourd, et ne le lever qu à une petite hauteur. Ce fardeau est si pesant, qu on a peine à le soulever, qu à peine le peut on soulever. Soulever un malade dans son lit. Soulevez lui un peu la tête. Il est si faible, qu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SOULEVER — v. tr. Lever à une faible hauteur. Ce fardeau est si pesant qu’on a peine à le soulever. Soulever un malade dans son lit. Soulevez lui un peu la tête. Il ne peut se soulever. Il voulut soulever le voile qui cachait le visage de cette femme. Fig …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • soulever — vt. (avec la main ou l épaule), tirer, extraire, extirper, lever, sortir, (un objet lourd ou difficile à déplacer, sac de farine, grosse pierre ...) ; lever (les jambes) : ABADÂ <sortir> (Albanais.001, Alex, Annecy.003, Arvillard.228, Balme …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • soulever — v.t. Voler. / Séduire : Soulever une nénette …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • soulever — (v. 1) Présent : soulève, soulèves, soulève, soulevons, soulevez, soulèvent; Futur : soulèverai, soulèveras, soulèvera, soulèverons, soulèverez, soulèveront; Passé : soulevai, soulevas, souleva, soulevâmes, soulevâtes, soulevèrent; Imparfait :… …   French Morphology and Phonetics

  • Soulever une question, un problème — ● Soulever une question, un problème en provoquer l examen, la discussion …   Encyclopédie Universelle

  • Soulever, déplacer des montagnes — ● Soulever, déplacer des montagnes ne se laisser arrêter par aucun obstacle, vaincre toutes les difficultés …   Encyclopédie Universelle

  • s'entre-soulever — entre soulever (s ) (an tre sou le vé) v. réfl. Se soulever l un l autre. HISTORIQUE    XVIe s. •   L homme et la femme, s estants embrassés toujours de trois pas en trois pas, tant que la danse dure, ne font que tourner, virer, s entre soulever… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré